Make your own free website on Tripod.com
| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |

      

Langue » Critiques sur Tajerrumt »

Les particules D et N

 

 

En page 67 – chapitre X  (Les particules D et N), Feu Mammeri avait écrit :

« Les deux particules ( D et N ) ajoutent aux verbes un sens de direction.

- D vers celui qui parle,

- N vers celui à qui on parle ou vers un lieu dont il est question entre les deux interlocuteurs.

      Ces deux particules deviennent ‘ ID ’ – ‘ IN’ – avait écrit notre auteur tout en donnant de ces exemples :  

 Awi-t-id

 Amène le ici

 Awi-t-in

 Amène le là bas

 Yusa-d

 Il est venu (à ici)

 Yusa-n

 Il est venu (à labas)

 

Nous posâmes la question suivante à feu Mammeri, et ce, de son vivant !

- C’est ‘ID’ qui s’abrégerait en ‘D’ ou c’est ‘D’ qui s’allongerait en ‘ID’ ?

En écrivant :  

 A-d necc

 Nous en mangerons

 

     « Necc » que nous lisons dans un texte et pour la première fois, et ne sachant pas ses définitions, comment le trouver dans votre lexique ?

Ne remarquez vous pas que j’ai tout écrit ‘phonétiquement’ ?

Nous interrogea-t-il.

     Et, dire écrire phonétiquement, cela laisse entendre ‘l’absence d’enseignement’, que la langue ne peut être enseignée, insista-t-il, explicita-t-il !


| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |
                                                                                                               

Copyright © 2003 [tamusni.tripod.com]. All rights reserved. TR.