Make your own free website on Tripod.com
| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |

      

Langue » Tira n tamazight   ( taqbaylit ) »


Etat libre et état lié

 

CHAPITRE VII :                    

      Pour un petit problème d’article et de liaison, l’auteur nous fait tous un discours qui n’explique même pas la fonction de ces états !

Voyons rapidement de quoi il s’agit :

‘’ Iqqim wergaz ’’ ( est assis l’homme ).

‘’  argaz iqqim ’’ : question : anwa argaz ?

Win i qqimen  ( connu ), que constatons nous ?

Qu’est ce qui change ? :

     Il n’y a que le ‘ a ’ qui se transforme en ‘ w ’ le reste ‘’ argaz ’’ reste inchangé. Ces deux lettres interchangeable qui ont le pouvoir de définir ou pas le sujet, comment ne pas les nommer indifféremment du nom qu’elles accompagnent ?.

     Au lieu de parler d’état libre ou lié qui ne nous renseignent en rien quand au changement introduit dans le message.

     Si en ta mazight, la voyelle ( que nous identifierons par article ) est phonétiquement inséparable du mot qu’elle accompagne, rien ne nous empêche de la séparer à l’écrit !

Cela est même une nécessité pour classification de notre lexique.

     Après l’état lié avec les noms, voilà qu’il se manifeste même avec les prépositions !

 

---------------------oOo------------------------

 

      A la leçon 24, l’auteur nous donne l’exemple suivant :  ‘’ am wakken ’’ et nous dit que                 ‘’ wakken ’’ est à l’état lié !

Allez comprendre le sens ou la fonction de cet état !

      Avec ‘ argaz et wergaz ’ on a pu élucider par les articles, mais ‘’ akken et wakken ’’, qu’est ce qui a produit ce changement phonétique qui n’a aucune incidence sur le message ?

N’est ce pas plutôt une liaison entre ‘’ am ’ et ‘ akken ’’ ?

     Dans ce cas l’élément de liaison se trouve toujours à la fin d’un mot, donc c’est à ‘’ am ’’ de supporter cette liaison sans que cela n’influe sur son état. C’est à dire qu’il est question d’orthographe et non d’autre chose. Et cela dépasse les compétences d’un linguiste aussi imminent soit-il !

     On écrira tout simplement : ‘am + élément de liaison qui sera déterminé par l’orthographiste ’’ et plus loin ‘’ akken ’’ libre comme toujours ! Voilà comment nos mots retrouveront leur liberté !

 


| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |
                                                                                                               

Copyright © 2003 [tamusni.tripod.com]. All rights reserved. TR.