Make your own free website on Tripod.com
| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |

      

Langue » Critiques sur Tajerrumt »

Les interrogations

 

 

En page 120 de cet ouvrage, chapitre XX traitant des interrogations, nous relevons le tableau suivant :  

 État libre

État d’annexion

État  d’annexion renforcée

 Acu

 Wacu

 WWacu

 

     Bien que feu Mammeri avait évité la quatrième graphie qui est toute régionale et qui serai          ‘ bbwacu ’ comme il l’avait précédemment écrit, nous ne saurons que déplorer ces trois différentes graphies pour un ‘ seul ’ mot, ( pour un même mot ) ! Mot qui, en réalité est mot qui doit resté ‘invariable’.

Invariable car il s’agit là d’une préposition adverbiale.  

Dans le même chapitre ‘ le s interrogations ’, feu Mammeri écrit :  

Wi

Qui

 

Et donna les exemples suivants :  

 Wi bgan

 (ou wi-gebgan)

 Corrigea-t-il

 

Il écrit aussi :  

Wi bgan ?

 

Ce qu’il traduisit par :  

Qui veulent ils

 

     Or académiquement, ce ‘ wi ’ de tous nos phonétistes n’est en réalité que la contraction des pronoms relatifs :

 

‘ Uinne ’ ( win ) et ‘ Uidte ’ ( wid )

 

En développement de la contraction ‘ ui ’ ( wi ), nous avons à lire :  

 Uinne ei evpê enne

 Celui qui veut

 Uidte ei evpê enne

 Ceux qui veulent

 

Contracté en :  

Ui’ei evpê enne

 

Ce qui est traduisible par :  

 ‘Celui qui veut  -  ou  Ceux qui veulent

 

 

 


| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |
                                                                                                               

Copyright © 2003 [tamusni.tripod.com]. All rights reserved. TR.