Make your own free website on Tripod.com
| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |

       Langue » Ta qevlyrrae ta maziptt  =  l’orthographe ta maziptt »

 

" ELISION "

                     

           En ta maziptt, quand deux mêmes voyelles se suivent, il n’y aura pas élision automatique de l’une d’elles. Le son les assimile et la première l’emportera sur la seconde.

Exemples :

Alami iddee eye âsê

Jusqu’à qu’il est venu

Eye gâmî  aedt eye etcce

Il a refusé de manger

Ennee u udtemmee ioee

De mon visage

 

Car en ta maziptt, l’élision de voyelles ou de consonnes n’est pas orthographique mais, plutôt, grammaticale, d’usage, orale,  (usuelle).

Exemples :

Ae’ddee eye ase .

Aedt iddee eye ase).

Il viendra.

Ae’ss’ttt iddee en aoy

Aedt ass ittt iddee en aoy

nous la lui amènerons.

Ae’ ckken’tt en efke

Aedt ackken itt en efke

N. v. le donnerons.

Ae’p’ddee uali en

Aedt ap iddee uali en

Il nous en verrons

 

Remarques :

          L'élision étant une procédure ‘grammaticale’ qu’orthographique, on utilise le ‘trait d’union’ pour élider des caractères centraux des mots quand une nécessité grammaticale interviendrait dans des propositions ti mazipen.

Exemples :

Etcce i-n             

Etcce ‘itten

Mange les

Taiwe enni-nee  

Taiwe ‘enniwennee

Une autre

Eye ualî’-n              

Eye ualî ‘itten

Il les a vus

Eye efkê’-nt

Eye efkê ‘ittent

Il les a données

Eye eckrez i-ntt        

Eye eckrez ‘ittent

Il les a labourées

En esen i-n

En esn ‘itten

Nous les connaissons.

 

 


| Accueil | Recherche | Forum | Contact | Recommander | Livre d'Or | Annonces | Liens |
                                                                                                               

Copyright © 2003 [tamusni.tripod.com]. All rights reserved. TR.